Aller au contenu

Imprimer cette photo Fermer cette fenêtre

"Danser en temps de guerre, c'est comme cracher à la gueule du diable" Hafid Aggoune.
Un couple dance dans ce qui semble être le paradis, des dizaines de regards les suivent. Les gestes des danseurs sont gracieux. On ne voit pas les visages. Seulement les regards. Les admirent-ils ? Les jalousent-ils ? Les jugent-ils ? Qui sont tous ceux qui se cachent derrière ces yeux ?