Aller au contenu

PEINTURE, COULEURS ET RADIATIONS

Retour à la galerie

Commentaires (0)

Nombre de consultations : 151

Publié le

Signaler cet article

                                                                       PEINTURES

                                              COULEURS, RADIATIONS ET REACTIONS

aetherconcept-cercle-chromatique-johannes-itten

A. JEU DE COULEURS

Dans la peinture à l'huile, il existe des natures mortes et paysages les uns chaleureux et les autres plus distants.

Si vous  regardez un paysage africain, vous ressentez la chaleur emmagasinée dans la terre, dans le sol, partout.

Par contre, la contemplation d'un environnement nordique vous communiquera fraîcheur ou froid.

Tout à fait normal, répondez vous. Je ne suis pas contrariant: 

Avant de répondre clairement et sans ambiguité à votre réaction, je voudrais procéder à un cheminement

de réflexion, un itinéraire en compagnie des peintures que vous pouvez observer autour de vous. Les miennes ou d'autres.

Notons la différence entre une personne qui a vu et une personne qui n'a pas vu.  Un monument, un individu, 

un paysage ou une peinture. La vision est dotée d'une mémoire issue de l'expérience - tout le monde est d'accord sur ce point -

qui persiste dans l'esprit et exerce une influence considérable: les publicistes le savent bien, ils en usent et abusent.

Mémoire des formes, des couleurs, des sons, des odeurs etc. Ce que nous voyons nous conditionne considérablement.

Nous pourrions affirmer entre autre que: 

                                                   Nous sommes ce que nous voyons,

                                                ce que notre mémoire a emmagasiné

                           Notre personnalité est conditionnée par ce qui nous entoure

                                                      et notamment par les couleurs

 

2. LA PEINTURE ET L'USAGE DES COULEURS

Chaque peintre possède généralement une palette personnelle, caractérisée par des tons dits chauds ( jaune, orange, rouge, violet, terres...)

et des tons dits froids (bleu, gris, vert, rose...). La différence , c'est que l les premiers reprennent les couleurs du feu et les derniers sont souvent éclaircis

avec du blanc (de la neige) et ont la vocation de refroidir. Cela dit, chaleur et froid ont leurs règle et produisent des réactions sur notre corps et notre esprit. 

Ils nous conditionnent.

Nos impressions et notre jugement ne sont pas objectifs car chaque individu réagit à sa façon mais ils n'échappent cependant pas aux règles des couleurs.

Nous aborderons ce sujet à la fin de notre approche. Notre étape, pour le moment, se limite à aborder la nature des différentes couleurs.

Tableaux, natures mortes et paysages  sont porteurs de froid ou de chaleur que nous captons et enregistrons de façon parfois étonnante.

 

3. CONNAITRE LES COULEURS

Il est de grande importance de connaître les couleurs afin de mieux comprendre l'alchimie qui va se produire. VOIR CERCLE DES COULEURS

- Les couleurs dites primaires sont le rouge, le bleu et le jaune. Très utilisées dans l'art du vitrail pour leur transparence. En plus, ces couleurs

sont mises en valeur par les joints de plomb, formant un contraste qui atire le regard. Ce sont les tons les plus lumineux de la palette. Ce sont les couleurs

de base, fondamentales,  dont aucun peintre ne peut se dispenser. 

- Les couleurs appelées secondaires sont le violet, le vert et l'orange. Elles s'obtiennent par le mélange de deux couleurs. La palette s'enrichit

considérablement avec: bleu + rouge = violet, jaune + bleu = vert, rouge + jaune = orange. Cependant, nous ne sommes pas encore parvenus au terme,

qui nous offre une gamme incroyable des possibilités de couleurs.

- Les couleurs dites tertiaires sont le bleu turquoise, l'indigo, le pourpre, le rouge orangé, le jaune orangé et le vert clair. Elles s'obtiennent

respectivement en mélangeant le bleu et le vert, le bleu et le violet,le rouge et l'orange, le jaune et l'orange et enfin, le jaune et le vert. Avec du

bleu et du jaune, nous obtenons du vert. Avec les couleurs primaires, secondaires et tertiaires, le monde nous appartient.

Tout l'art consiste à effectuer les mélanges en fonction du but recherché. Par exemple si nous mélangeons du rouge et du bleu, nous obtenons

du violet, (pour les couleurs primaires et secondaires).  Selon les dosages, une infinité de violets nous sont offerts. Pour les couleurs tertiaires, cela

est plus compliqué car les résultats sont infinis. Il est impossible de multiplier les exemples.

Il existe d'autres informations plus exhaustives sur Internet. Renseignez-vous si vous souhaitez approfondir le sujet.

 

4. LES EFFETS DES COULEURS                                                                        

La chaleur et le froid produisent des réactions sur notre corps et notre esprit. Quelles réactions ?

Chaque couleur produit ses effets propres.

PROXIMITE ET LOINTAIN

Les tons froids éloignent, agrandissent la distance, la séparation, l'éloignement, ils sont assimilés au grand nord

Signes de recroquevillement, de repli, de rétractation, de rétrecissement.

Tandis que les tons chauds rapprochent, raccourcissent les distances, favorisent la proximité, l'intimité, ils sont assimilés au sud, au soleil, a la splendeur du jour.

Signes d'expansion, de dilatation, d'invasion. Ce sont des pas vers le soleil.

Par exemple, si vous désirez tapisser des pièces dans votre maison, vous avez au moins deux options: choisir des couleurs froides pour donner l'impression

d'agrandir ou opter pour des couleurs chaudes pour les rétrécir et leur donner plus d'intimité, de proximité.

Nous savons que le jaune est une couleur chaude. Il est possible de la refroidir - éloigner - en lui ajoutant une dose de blanc; de même, nous pouvons réchauffer 

- rapprocher - un bleu qui nous paraît trop froid en lui mélageant une pointe de jaune.

Comment expliquer ce phénomène ? Simplement, car l'air n'est pas transparent, il est très légèrement bleuté et refroidit les couleurs, davantage au loin qu'en

proximité car il est plus important.

Ainsi, plus un objet est distant, plus il est froid et inversement, plus il est proche, plus il est chaud,  au sens pictural, bien entendu. Nous pourrions presque dire

qu'il s'agit d'un effet d'optique. C'est pourquoi les portraitistes utilisent des tons froids pour le fond et des tons chauds pour le portrait. Ainsi la personne paraît plus

présente, en relief et semble jaillir du fond.

OMBRES ET LUMIERES

Dans la plupart des tableaux aparaissent ombres et lumières, par dégradé ou contraste. Il existe les ombres naturelles - par exemple, un mur situé au nord est

est ombragé - et les ombres portées: l'arbre peut mettre à l'ombre un salon de jardin. C'est une ombre portée.

Nous ne nous rendons pas toujours compte de l'importance essentielle de la présence de la lumière dans le domaine pictural. Sauf pour le vitrail, car cela est une

évidence: la lumière est un moteur indispensable qui dirige tout. Les tableaux sont des transformateurs de lumière: ils la reçoivent et la renvoient en pratiquant une

sorte d'alchimie que nos yeux reçoivent en subissant une transformation plus ou moins consciente.

Il s'agit d'une émotion esthétique. Notre regard est toujours attiré par la lumière. C'est pour cela que les tableaux d'une exposition devraient être disposés

sur un fond terne et sombre n'émettant pas de lumière et ne dispersant pas le regard. Les tableaux devraient se rapprocher du vitrail.

La juxtaposition d'ombre et le lumière a pour effet d'attirer l'attention et de créer une certaine violence ou si vous préférez une force, une puissance.


CLAIR OBSCUR

Ombre faible ou lumière tamisée. Cette zone de passage est souvent nécessaire pour l'équilibre du tableau.  Pour placer des objets moins importants à l'abri du regard.

Si le clair obscur est absent, nous avons une zone de contraste et le tableau peut devenir agressif et violent.

Le clair obscur est très utilisé chez les peintres anciens car l'éclairage électrique n'éatant pas existant comme de nos jours, une grande partie de l'entourage restait plongée dans l'obscurité ou la pénombre. Nous en trouvons un bon exemple chez Georges de la Tour.

POINTILLES ET AUTRES MOTIFS AVEC DES COULEURS

La présence de pointillés donne plus de teneur et de présence à la peinture.

Plusieurs cas peuvent se présenter:

Sur un fond clair: des pointillés plus clairs, plus foncés, du même ton, de la couleur complémentaire etc

Sur un fond foncé: des pointillés plus foncés, du même ton, de la couleur complémentaire ou autre

Il est possible de varier àl'envie  ces possibilités. Cette pratique offre l'avantage de faire vibrer une surface en lui offrant beaucoup de vie.

TABLEAUX CLAIRS ET LUMINEUX

Ils apportent la lumière par réverbération et peuvent procurer calme ou gaité selon l'intensité des couleurs. Ils fonctionnent comme une lampe et fournissent 

un éclairage original dans une pièce. Un paysage désertique est beaucoup plus lumineux qu'un paysage de forêts car la couleur verte absorbe la lumière et

ne la renvoie pas. Les peintres de l'école fauviste, par exemple, font usage de tons vifs, chauds et lumineux.

Ils excitent le regard et offrent un aspect tonique et dynamique

TABLEAUX SOMBRES

C'est le contraire, évidemment. Leur aspect sombre crée le mystère et peut favoriser l'intimité. Ce sont les objets clairs de la pièce qui attireront le regard.

Ils ont moins de présence car ils sont porteur d'ombre.

TABLEAUX CONTRASTES

Le regard est concentré sur eux car ils ont une grande présence et peuvent engendrer une ambiance tonique.  Cest pourquoi il est recommandé d'éviter la présence

de ce genre de tableau si on recherche un climat paisible. Préférez les tableaux avec des tons pastels. Par contre, dans une galerie, ils attirent la foule.

Les tableaux de Vincent Van Gogh sont lumineux et toniques (sauf ceux du début, plus sombres) car on y y retrouve le contraste entre le jaune et autres couleurs.

Plus qu'un contraste; une vibration.


PEINTURE ET MUSIQUE

La vibration me fait penser à la musique. Ce qu'on appelle le vibrato est trés employé parmi les instruments à cordes. Les ornements contribuent à donner plus

d'ampleur ou de rayonnance à la note initiale. Ils accrochent et retiennent l'attention. Il en est de même avec des couleurs fondues et dégradées qui développent

la luminosité et l'éclat. Elles clignotent et se font remarquer.                             

Les tableaux comportent un nombre important de couleurs qui ont une interaction extrêmement riche.

Il en est de même avec les morceaux de musique. Une note s'enrichit avec d'autres pour former un accord.

Une couleur peut être altérée de mille façons. Plus de vibration, plus de lumière. 

Clignotement, radiation, rayonnement.  et vibration

Pour cette raison, de nombreux amateurs de musique  et de peinture apprécient de pouvoir contempler un tableau en écoutant de la musique. Le monde pictural concrétise,

en quelque sorte, l'univers sonore qui remplit l'espace de ses vibrations. Le spectacle s'enrichit. Il est complet.

5. USAGE DES COULEURS DANS UN TABLEAU

Comment peut-on définir les couleurs concrètes d'un tableau ?

- Elles sont assorties, en harmonie et ne jurent pas entre elles. C'est-à dire qu'elles ont un point commun qui les rapproche et les unit. Elles ne s'opposent pas et manifestent une certaine complicité ou amitié.

- Elles sont contrastées dans les tons et les intensités. Par exemple un ton violacé n'a rien de commun avec un ton kaki. 

- Elles se fondent par leur proximité de ton et d'intensité. C'est le cas, par exemple d'un beige qui côtoie un gris ou d'un vert de vessie à proximité d'une terre brûlée.

- Elles sont complémentaires. Deux couleurs sont complémentaires dans le cercle chromatique si elles forment une opposition totale. Par exemple, le jaune est complémentaire du violet, le bleu de l'orange, le rouge du vert. Elles peuvent se mettre mutuellement en valeur. Elles sont très utilisées dans l'art moderne afin de capter l'attention du regard.

- Les tons pastels et fondus.

Par exemple la couleur orange et le violet, le vert et le rouge. Voir la palette.

AUTRE CLASSEMENT DES COULEURS

Les couleurs rougeâtres

Les couleurs bleuâtres

Les couleurs jaunâtres                                             Les couleurs pimaires

Les couleurs terres

Les couleurs grises

6. HARMONIE DES COULEURS ET RADIATIONS

Selon Sébastien DROUIN, 

 c’est grâce à l’harmonie des couleurs que nous pouvons obtenir une composition équilibrée.

L’harmonie des couleurs est la théorie selon laquelle combinaison de couleurs précise fonctionne le mieux .  il existe de nombreuses combinaisons de

couleurs équilibrées qui partent toutes d'une couleur clé

Le cercle chromatique

L’harmonie des couleurs se retrouve sur un disque nommé le cercle chromatique.

Comme nous l'avons déjà dit,l es couleurs primaires se situent sur trois points à égale distance du disque.

Rouge, bleu et vert. En peinture, ces trois couleurs primaires sont utilisées pour créer presque toutes les autres couleurs.

Dans l’imprimerie  elles sont remplacées par le cyan, le magenta et le jaune qui demeure. On relève avec du noir.

L'appelation de ces couleurs est: CMJN comme les couleurs RVB : Rouge, vert, bleu.

Parmi ces couleurs primaires, les couleurs secondaires. À savoir, le violet (entre le rouge et le bleu), l’orange (entre le rouge et le jaune), le vert (entre le jaune et le bleu). Toutes ces couleurs forment le cercle chromatique

Les variantes du cercle chromatique:

Avec l’harmonie des couleurs,  l’assombrissement ou  l’éclaircissement d’une couleur ne modifie pas sa position dans le cercle mais seulement la pureté de la couleur  

Alors, l’orange peut aller vers le brun en fonçant, ou vers une couleur chair en s’éclaircissant. Dans les deux cas cela reste malgré tout orange sur le cercle chromatique.

COULEUR CLEF

Une chose importante à comprendre est la couleur clef, couleur principale; jamais modifiée.

Dans l'élaboration de l'harmonie de couleurs, il convient de faire le vchoix d'une couleur clé essentielle.

Les 5 types d’harmonies

  • L’harmonie directe : l’harmonie la plus simple. Le point opposé du cercle chromatique à votre couleur principale. est la couleur complémentaire, aussi l’harmonie directe est également appelée harmonie complémentaire. Presque toutes les harmonies de couleurs (à l’exception de l’harmonie analogue) sont une variante de l’harmonie directe. . Pour le portrait, le bleu est considéré la meilleure couleur pour mettre en valeur une personne puisqu’elle est la complémentaire de la couleur de la peau.

  • L’harmonie par scission de la complémentaire : il s’agit de sélectionner les couleurs se trouvant de chaque côté de la couleur complémentaire. Cela donne accès à une gamme de couleurs plus large tout en ne déviant pas trop de l’harmonie directe. Le choix d’un jeu de couleurs de ce type est un choix évitant de faire des erreurs.

  • L’harmonie complémentaire triadique : elle découle de la précédente, s écarte un peu de la couleur opposée à la couleur clé dans l’harmonie directe,

  • L’harmonie analogique : idéale pour une conception tournant autour d’une seule teinte. Ces couleurs sont celles que l’on trouve directement à droite et à gauche de la couleur clé. Cela permet de réaliser une conception visuelle sans trop de risques. 

  • L’harmonie tétraédrique : comparable à l’harmonie triadique. La différence c'est qu’il y a quatre points de repère sur le cercle tous à égale distance. Elle est plus compliquée à utiliser car elle couvre la totalité du cercle chromatique . En fait, cette conception utilise deux ensembles de couleurs complémentaires.

7. INFLUENCE SENSIBLE DES COULEURS

La chaleur et le froid produisent des réactions sur notre corps et notre esprit ? Quelles réactions ?

Sensation de chaleur et froid: nous en avons déjà parlé. Ce qui est froid est généralement assimilé à la mélancolie, tandis que ce qui est chaud est 

synonyme de joie et de sentiments optimistes. Les couleurs chaudes peuvent être ardentes, bouillantes,  brûlantes. Elles scintillent, frémissent, tremblent

et palpitent , comme dotées d'un mouvement, quand elles sont associées à d'autres.

Dans ce cas, nous pourrions dire que les couleurs chaudes sont plus excitantes et favorisent l'extériorisation, la joie, le rayonnement, alors que les couleurs froides invitent à l'apaisement et à l'intériorisation.

Nous ne sommes pas tous sensibles aux mêmes couleurs et leurs effets sont différents pour chacun. La réceptivité est essentielle.

Dans un tableau, nous avons affaire à un ensemble de couleurs. Parfois il y a une dominante, mais chacune des couleurs produit un effet particulier parmi la tonalité

principale. Sélectionnez en fonction de vos afffinités.

 

7. SYMBOLIQUE DE QUELQUES COULEURS

Depuis les temps les plus reculés, il est d'usage d'associer une idée à chaque couleur une idée, qui n'est pas pour autant universelle.

Par exemple, le deuil est associé au noir en Europe. Dans d'autres pays, c'est le blanc, le jaune etc... Le violet reste la couleur du le deuil liturgique pour les chrétiens.

- Noir: opaque,symbole du mystère, de l'occultation, du secret, de l'autorité, de la force, de la menace, de l'inconnu, du danger et de l'insécurité.

Le noir absorbe tout. Il s'assimile à la nuit.

- Blanc: fraîcheur, pureté, propreté, renouveau, simplicité, créativité, concentration. Il est neutre, sûr, fiable, loyal . Il est virginal.

- Jaune: c'est la couleur su soleil, de la joie, du bonheur et de l'optimisme. Il est tonique, ardent, passionné. Il peut enflammer les esprits et

stimuler la pensée. Il symbolise l'esprit, l'élévation spirituelle. Très présent dans la peinture de Vincent Van Gogh.

- Bleu: il est calme, reposant, relaxant, Il ralentit le rythme cardiaque et favorise la concentration. Il est source de bien-être et s'assimile à l'eau et au ciel.

 

 

QUELQUES QUESTIONS...

Et l'acquarelle ?

C'est un cas bien particulier auquel il convient néanmoins de faire allusion. 

Toutes nos considérations portent sur la peinture à l'huile. Rien à voir avec ce qui concerne l'acquarelle. Comme l'indique son nom, c'est une peinture

à l'eau qui laisse transparaître son support: le papier blanc dans la majorité des cas. Donc, les couleurs doivent jongler avec le blanc et sont donc refroidies

systématiquement. Il n'est pas envisageable de faire usage des couleurs opaques. Dans ce cas, pour y remédier et donner davantage de relief et de

consistance, de nombreux acquarellistes rehaussent certains contours avec des traits noirs dessinés à la plume. Il est très fréquent d'employer les dégradés

en diluant plus ou moins les couleurs. Donc, effet de lumière.

 

.....................................................

 

Un tableau peut-il être entièrement chaud ou froid ?

Si vous voulez représenter le désert ou un paysage africain, votre tableau aura une dominante de tons chauds, mais conservera des tons plus froids au

lointain. 

De même pour un paysage nordique; les tons chauds seront très peu nombreux, nous aurons affaire à une prédominance de tons froids.

Qu'est-ce qu'un tableau riche en couleurs ?

C'est un tableau qui utilise une large palette de couleurs. Mais n'oublions pas cependant que l'harmonie doit être respectée.

 

 

 

 

                                                                 ARTICLE EN COURS DE REDACTION

l'illumination  le rayonnement, l'irradiation

ardent   bouillant   brûlant scintiller  frémir   trembler    palpiter

feu éclat fulgurance trucage

Cet article m'inspire...


de la joie
1


de l'encouragement
0


de la perplexité
0


de la tristesse
0


de la peur
0

Commenter Imprimer

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé.

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Veuillez noter que pour éviter tout abus, votre adresse IP sera enregistrée lors de la validation de ce formulaire. Nous la conserverons pendant maximum 12 mois.

 Champs obligatoires

Votre adresse e-mail ne sera pas visible sur le site et ne servira pas à vous envoyer de publicité. Elle sert uniquement à vous prévenir en cas de réponse. Votre adresse e-mail restera confidentielle.
@

Souhaitez-vous être tenu informé des réponses apportées à votre commentaire ?

Veuillez résoudre le calcul suivant : 6 - 5 = ?
Vous pouvez vous aider de la calculatrice ci-contre.

Autres articles de l'artiste Jean-Marc VIVIER

ARTHERAPIE et MUSICOTHERAPIE Une expérience à tenter...

le - 0 commentaire

vivier.jm6292@gmail.com

ARTICLE EN COURS DE REDACTION..................................................

ARTHERAPIE et MUSICOTHERAPIE

Une expérience à tenter... si vous souffrez dans votre corps et/ou dans votre âme. Si vous êtes en quête d'une plus grande ouverture, d'un plus grand épanouissement...

Ce que je vous propse ne présente aucun danger. Au contraire, l'observation appliquée de mes tableaux est bienfaisante. Mon esprit est positif et réglé par les trois B, comme je vous en ai déjà parlé: le BEAU, le BON et le BIEN de tous. Pas de violence ni d'agressivité ! Votre  implication et votre discernement sont essentiels car il s'agit d'un dialogue, d'un échange, que vous pouvez à chaque instant refuser et interrompre.

PEINTURE ET MUSIQUE font bon ménage. Personnellement, j'apprécie beaucoup de faire de la peinture en...

Lire cet article

NOTICE EXPLICATIVE Paris et villes d'Europe

le - 0 commentaire


       NOTICE EXPLICATIVE. Paris et villes d'Europe

vivier.jm6292@gmail.com

  1. Pour la première fois, j'ai décidé

de réaliser une exposition de toiles sans encadrements. Pour deux raisons:
1. Je me suis rendu compte que les encadrements alourdissaient les peintures ainsi que la vision d'ensemble. Le coup d'œil général est alors aéré, allégé. Plus de cloison, plus de frontière. La peinture se libère… 2. Il m'est venu à l'esprit de construire un cadre intérieur structurant, généralement, de couleur jaune et ostensible aux yeux du visiteur. Rien à voir avec l'encadrement extérieur. En effet, il n'épouse pas exactement le gabarit de la toile, il est modulé en fonction du sujet représenté  pour se "renforcer"et ménage des issues. Pourquoi ? Dans cette exposition, le cadre reste ouvert et n'emprisonne pas. Au contraire, il permet au sujet représenté (monument, paysage) de sortir, de s'émanciper et de briser les barreaux de cette pseudo cage afin...

Lire cet article

Accéder à tous mes articles